• Zaki Laïdisource http://www.laidi.com/sitedp/?q=node/16

    • Directeur de Recherche à Sciences Po (CEVIPOF)
    • Conseiller Stratégie auprès du Premier ministre (2014-2016)
    • Professeur à Sciences Po Paris
    • Fondateur de Telos
    • Membre du Comité de suivi de la loi sur la Liberté et la Responsabilité des Universités;
    • Membre de la Commission du Livre Blanc sur la politique étrangère et européenne de la France (2007-2008)
    • Conseiller spécial de Pascal Lamy, Commissaire européen chargé du commerce (2000-2004)
    • Professeur invité aux universités Johns Hopkins - Bologne (1992-1995), Montréal (2001 & 2004), Genève (2003 & 2004), Collège de Bruges (2004-2008), Ann Arbor University (automne  2007) et Northwestern University (automne 2009), Luiss -Rome (2010-2011) et à l'EGE de Rabat (2011-2012)
    • Editorialiste à Project Syndicate

    Zaki Laïdi

     


    votre commentaire
  • ZAKI LAÏDI, Politologue, professeur à  Sciences Po-Paris, spécialiste des questions internationales et européennes, auteur de nombreux ouvrages dont « La norme sans la force. L’énigme de la puissance européenne » et «  Le reflux de l’Europe » (2013) interviendra sur le thème : 

    Peut-on encore aimer l’Europe ? Les conditions d’un rebond. 

    Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019. Elles devraient constituer  un enjeu sans précédent compte tenu de la crise que traverse   l’Union Européenne. Éclipsant  parfois  les  nombreux acquis positifs de la construction européenne, dont l’état de paix  que connaît l’Europe depuis plus de 70 ans n’est pas le moindre, les critiques, justifiées ou non, pleuvent : déficit démocratique, pouvoir de la technocratie bruxelloise, « irresponsabilité » de la Banque centrale, inflation des normes, ravages de la « concurrence libre et non faussée », absence de solidarité entre États membres cultivant le chacun pour soi ( dumping fiscal, dumping social)…Face au désamour croissant qui atteint l’Europe et qui conduit certains courants « populistes » ou non  à rêver d’un « Frexit » après le « Brexit », que faire pour redonner l’envie d’Europe ? Quelles initiatives faudrait-il prendre pour que l’Europe, dans son fonctionnement et dans ses choix, parle à nouveau au cœur de ceux  qui y vivent,  mesurant tout ce qu’ils perdraient si l’Europe venait à manquer ? Quelles réformes engager pour que l’Europe soit fidèle à ses propres valeurs proclamées par sa  Charte des droits fondamentaux : « L’union se fonde sur les valeurs indivisibles et universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité ; elle repose sur le principe de la démocratie et le principe de l’État de droit ». Comment faire advenir «une Europe de la coopération plus qu’une Europe de la concurrence » ? Les réponses et les points de vue sont divers. Zaki Laïdi, spécialiste des relations internationales et européennes, nous donnera le sien. Il apportera ainsi sa contribution  pour  que nous nous fassions le nôtre.

     

    Mardi 15 JANVIER  2019 à 20 h 30, 

    Salle des Travées, Rue du Dr. Vinot (près de la caserne des pompiers) Juvisy-sur-Orge

     Association « Ouvrir le débat »   tél : 06 72 84 60 93 , Blog : http://old.eklablog.com                                                     

    Entrée libre 

     


    votre commentaire
  • Vous trouverez aux liens suivants : 

    - la convocation à notre prochaine assemblée générale

    Télécharger « Convocation AG du 22 janvier 2019.docx »

    - un bon pour pouvoir et un formulaire d'adhésion

    Télécharger « BON POUR POUVOIR AG 2019 docx - Copie.docx » 

    Merci de bien prendre note de la date : le 22 janvier. 

    Merci également de penser à renouveler votre adhésion : Ouvrir le débat a besoin de votre soutien ! 

    En souhaitant à tous d'heureuses fêtes de fin d'année. 


    votre commentaire
  • Vous trouverez au lien suivant le programme de l'année 2018/2019

    Télécharger « programme OLD 2019.pdf »


    votre commentaire
  • Gilles Dowek Gilles Dowek est professeur d'Informatique à l'École polytechnique et chercheur à l'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA). Ses travaux portent sur les rapports entre les langages de programmation et le langage mathématique, sur les systèmes informatisés de traitement de démonstrations mathématiques et sur la sureté des logiciels. Sa principale contribution est une reformulation de la méthode axiomatique qui donne une place centrale à la notion de calcul.

    Il a été visiteur à l'Université Carnegie Mellon à Pittsburgh, dans les laboratoires de la société Computational Logic à Austin et dans le laboratoire ICASE de la Nasa à Hampton, tous trois aux États-unis. Il a également enseigné à l'Université de Nanjing en Chine durant l'été 2002.

    En 2000, la Société mathématique de France lui a remis le Grand prix d'Alembert des Lycéens en pour une action de diffusion des mathématiques auprès des jeunes.

    (source : https://www.futura-sciences.com/sciences/personnalites/mathematiques-gilles-dowek-40/)


    votre commentaire