• Rappel de notre prochaine assemblée générale :

    ce Mardi 21  janvier 2020 à 20 h 30

    Maison de quartier Albert Sarraut (sur le Plateau)

    28-32 rue Albert Sarraut

    Juvisy-sur-Orge

     

    Documents au lien ci-après

    http://old.eklablog.com/assemblee-generale-statutaire-le-21-janvier-2020-a178526746


    votre commentaire
  • Dominique Cardon De 1996 à 2016, il était membre du centre de recherche Orange Labs. Ses travaux ont d’abord porté sur les formes ordinaires d’expression dans les médias traditionnels.

    Il fut professeur associé à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée au sein du Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS) au sein duquel il a soutenu en 2015 une thèse en sociologie intitulée L'espace public élargi : opinion, critique et expressivité à l'ère d'Internet5.

    Il était également membre affilié au Centre d'études des mouvements sociaux de l'EHESS6.

    Depuis novembre 2016, il est directeur du laboratoire de recherche MédiaLab de Sciences Po7. Depuis septembre 2018 et dans le cadre de l'Acte II de la Réforme du Collège universitaire de Sciences Po, Dominique Cardon est responsable pédagogique du cours de Culture digitale, donné aux étudiants de deuxième année sous format vidéo.

    source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Cardon_(sociologue)

    voir aussi : 

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/21/dominique-cardon-ce-ne-sont-pas-les-reseaux-sociaux-qui-ont-cree-des-bulles-informationnelles_5372515_4355770.html

     https://www.youtube.com/watch?v=anN6E5Ex55I

    https://www.youtube.com/watch?v=D_Eyzt2uJZk


    votre commentaire
  • Dominique CARDON, Professeur de sociologie. directeur du MédiaLab de Sciences-Po Paris, auteur de « La démocratie Internet. Promesses et limites » (2010) et «  Culture numérique » (2019), interviendra sur le thème : 

     La démocratie à l'heure du numérique

    Lors des campagnes électorales, on distribue encore des tracts, on édite encore des affiches, on fait encore des réunions d’appartement etdu porte à porte, on envoie toujours systématiquement par voie postale les professions de foi … mais quel candidat ou  quel parti politique se priverait des réseaux sociaux et de toutes les possibilités offertes aujourd’hui par le web. La société numérique a révolutionné la communication politique au sens large tant du coté des élus que de celui  des électeurs, des citoyens en général. On signe une pétition en ligne et le nombre de pétitions sur le site Change.org prolifèrent. On adhère à un parti politique ( Les Insoumis, Lrem..) d’une simple pression de touche d’ordinateur sans même parfois devoir cotiser…Nous sommes entrés dans l’ère de la démocratie du Clic, une révolution qui déborde le temps strict des élections. L’expérience du mouvement des Gilets jaunes a su conjuguer les possibilités  du numérique ( une telle mobilisation aurait-elle été possible sans portable ?) et le bénéfice de la rencontre (la convivialité  sur les ronds-points a largement été soulignée). Quels sont les avantages de telles innovations ? Quelles en sont les limites, les inconvénients, les risques  ? Que devient « l’engagement » ? le sens du collectif ? la rencontre partagée ? La démocratie participative dont on parle tant peut-elle y trouver son compte ? A deux mois de la clôture de demande d’un RIP concernant Aéroport de Paris et des élections municipales, pour ne retenir que ces deux actualités,  l’expertise de Dominique Cardon, sociologue spécialiste reconnu du numérique, est la bien venue.

    Mardi 14 janvier  2020 à 20 h 30

    Salle des Travées , Rue du Dr.Vinot (près de la caserne des pompiers), Juvisy-sur-Orge


    votre commentaire
  • Mardi  Vous trouverez aux liens suivants :

               - la lettre de convocation à notre prochaine assemblée générale 

               - un bulletin d'adhésion 

               - un bon pour pouvoir.

     

               Merci de bien noter cette date et très bonnes fêtes de fin d'année à tous 

               

    Télécharger « Convocation AG 21 janvier 2020[4552].docx »

    Télécharger « BON POUR POUVOIR AG 2020 docx[4553].docx »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - la


    votre commentaire
  • Serge Bianchi

    Professeur émérite des Universités (Rennes 2). Président du Cercle Littéraire et Historique de Draveil. Président d’honneur du Comité de Recherches historiques sur les Révolutions en Essonne

     

    FAIRE DE L’HISTOIRE : COMMENT ? DE QUI ? POUR QUI ?

    LE TRAVAIL DE L’HISTORIEN

    ENJEUX ET USAGES DE L’HISTOIRE AUJOURD’HUI 

     

    L’histoire est une science, « science humaine » peut-être, mais science quand même. Ils peuvent se réclamer d’ « écoles historiques » différentes mais  « historiens de métier » ou professeurs d’histoire ont normalement en commun des méthodes et des règles qui ne s’improvisent pas. Un historien ne peut écrire, un enseignant ne peut raconter n’importe quoi .

    Comment devient-on historien ? Pour quoi et pourquoi fait-on de l’histoire ou  enseigne-t-on l’histoire ? Pourquoi se consacrer pendant des années  à l’étude scrupuleuse  de telle période ou retenir telle autre dans les programmes scolaires ? Dans quelle mesure les débats de société d’aujourd’hui peuvent-ils impacter l’écriture et l’enseignement de l’histoire, et à quelles conditions… ? Les « lois mémorielles » (shoah, esclavage, génocide…) sont-elles opportunes ?

    Des questions voisines se posent quand l’histoire quitte les officines spécialisées- ce qui est une bonne chose-  pour toucher le grand public à travers des livres, des magazines et plus encore par la radio et la télévision. Quelle histoire font ces « passeurs d’histoire » renommés, tels Stéphane Bern, Lorant Deutsch, Franck Ferrand, Eric Zemmour… ? De quels usages de l’histoire, s’agit-il ? Comment concilier le devoir d’histoire et le respect de la mémoire ?

    Serge Bianchi, professeur émérite des Universités, spécialiste des Révolutions, notamment en Essonne, historien de la Cité-Jardins de Draveil, nous livrera son point de vue de praticien de l’histoire sur ces immenses interrogations à une époque où le citoyen a besoin de repères et d’outils pour éclairer les débats d’aujourd’hui.

     

    Mardi 10 décembre  2019 à 20 h 30

    Salle des Travées, Rue du Dr.Vinot (près de la caserne des pompiers), Juvisy-sur-Orge

    Association « Ouvrir le débat »   tél : 06 72 84 60 93                                      

    Blog : http://old.eklablog.com                                             


    votre commentaire