• Sandrine FoulonLe monde du travail, ça la connaît ! Spécialiste de l’emploi, des ressources humaines et du dialogue social, Sandrine Foulon a rejoint les rédactions d’Alternatives Economiques et d'AlterEcoPlus en 2014 en tant que rédactrice en chef adjointe. Elle occupait auparavant la même fonction au sein du magazine Liaisons sociales.

    Chroniqueuse depuis 2011 dans l'émission « On n'arrête pas l'éco » sur France Inter (« Ma vie au boulot »), elle est titulaire d’un DESS de journalisme bilingue (anglais-français) de l’Université de Paris III, et d’une maîtrise de journalisme de l’Université Catholique de Louvain (Belgique). Elle a également co-écrit l’ouvrage Dernier recours, le monde du travail devant les tribunaux (Le Seuil, 2012).

    (source : http://www.alternatives-economiques.fr/users/sandrine-foulon)


    votre commentaire
  • Dominique RousseauDominique Rousseau est un professeur de droit constitutionnel à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature de 2002 à 2006. Il a été nommé co-directeur de l'École de droit de la Sorbonne en octobre 2013 et directeur de l'UMR 8103 de droit comparé de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en septembre 2014.
    Ses recherches portent principalement sur le contentieux constitutionnel et la notion de démocratie.
    Membre honoraire de l'Institut universitaire de France, il a créé et dirigé le Centre d'études et de recherches comparatives constitutionnelles et politiques (CERCOP) de 1987 à 2010.
    Il a été expert auprès de l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur.
    Il est président du Conseil scientifique de l'Association française des constitutionnalistes (AFDC), membre du Conseil scientifique de l'Académie internationale de droit constitutionnel, membre du Comité de rédaction de la Revue du droit public, conseiller éditorial aux Éditions Odile Jacob, directeur de collection aux Éditions Lextenso.
    Il est nommé en juillet 2012 membre de la Commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique dite « commission Jospin »2 qui rendra un rapport au président François Hollande en novembre 2012 (source Wikipédia)


    votre commentaire

  • Pascal BlanchardPascal Blanchard est un historien français.

    Chercheur au Laboratoire Communication et Politique du CNRS , ancien chercheur au GDR 2322 du CNRS Anthropologie des représentations du corps (à Marseille), Pascal Blanchard co-dirige le Groupe de recherche ACHAC | Colonisation, immigrations et postcolonialisme depuis 1989 (www.achac.com).

    Il a réalisé plusieurs expositions sur le thème de la colonisation et de l'immigration, dont Images d'empire (1996), L'appel à l'empire (1997), Images et Colonies (1993). En 2012, il a été le co-commissaire d'exposition avec Nanette Snoep et Lilian Thuram de Exhibitions. L'invention du sauvage au Musée du quai Branly (prix Cristal de la meilleure exposition de l'année).

    Il a publié ou co-dirigé une quarantaine d'ouvrages collectifs aux éditions La Découverte dont Zoos Humains (2002), la Fracture coloniale (2005), Ruptures post-coloniales (2010), le Grand Repli (2015) et Vers la guerre des identités ? (2016).

    Il a réalisé plusieurs documentaires télévisés (Les Zoos humains (Arte, 2002) ; Paris couleurs (France 3, 2005) ; Des noirs en couleur. L’histoire des joueurs afro-antillais et néo-calédoniens en équipe de France de football, (Canal +, 2008), Noirs de France (France Télévision, 2012) et a collaboré à plus d’une dizaine de films de fiction ou documentaires. Il a également co-réalisé avec Rachid Bouchareb les séries Frères d'Armes, puis Champions de France (France Télévision, 2014 à 2016), deux séries retraçant le parcours de combattants et de sportifs issus de la diversité.

    Historien au cœur de l’actualité, il intervient régulièrement dans les débats et dans les médias, pour promouvoir un autre rapport du présent au passé colonial et à la relation à l’histoire des immigrations « des Suds » (coloniales et post-coloniales) en France. En tant qu’animateur du Groupe de recherche Achac depuis 20 ans et à l’aune des questions sensibles qu’il aborde, il est l’objet d’attaques régulières de groupes aux extrêmes, aussi bien sur le web que dans la presse.

    Outre son activité de chercheur et d’historien (docteur en histoire de l’Université Paris I en 1994), il assure une expertise dans le domaine des médias, de la production audiovisuelle et de la communication en tant que concepteur-réalisateur de musées aussi bien en France qu’à l’étranger.

    Ouvrages les plus récents :

    • La France arabo-orientale, (avec Naïma Yahi, Yvan Gastaut, Nicolas Bancel), Paris, La Découverte, 2013.
    • Les années 30 sont de retour : Petite leçon d'histoire pour comprendre les crises du présent (avec Renaud Dély, Claude Askolovitch), Paris, Flammarion, 2014.
    • Le Grand Repli, (avec Nicolas Bancel, Ahmed Boubecker), Paris, La Découverte, 2015.
    • Vers la Guerre des identités ? (avec Nicolas Bancel et Dominic Thomas), Paris, La Découverte, 2016.
    • Atlas des immigrations en France. Histoire, mémoire, héritage (avec Hadrien Dubucs et Yvan Gastaut), Paris, Autrement, 2016.
    • L'invention de l'Orient, Paris, La Martinière, 2016.

    source : http://www.babelio.com/auteur/Pascal-Blanchard/14368


    votre commentaire
  • Géraldine MulhmannDiplômée de l'Institut d'études politiques de Paris, Géraldine Muhlmann obtient son diplôme de journalisme à l'université de New York en 1996. La même année, elle entame sa carrière en travaillant avec le journaliste américain Charlie Rose sur la chaine de télévision publique américaine PBS. En 1995, elle participe à la campagne électorale de Lionel Jospin à l'élection présidentielle. Géraldine Muhlmann devient ensuite enseignante à l'université Panthéon-Assas Paris 2, en étant rattachée au Centre d'études et de recherches de science administrative[] et à l'université Paris XI.

    De 1998 à 1999, elle est chargée de mission, correspondante société de l'information, au cabinet de Martine Aubry, alors ministre de l'Emploi et de la Solidarité.

    Parallèlement, elle exerce dans le monde de la radio et de la télévision. Elle est chroniqueuse dans plusieurs émissions : On refait le monde (depuis 2003) sur RTL, Le Bateau livre (2004-2008) de Frédéric Ferney sur France 5, Le Rendez-vous des Politiques (2006-2007) sur France Culture et enfin Les Matins de France Culture (septembre 2007-février 2008).

    Entre février et juin 2008, elle présente Le Doc du Dimanche sur France 5.

    À partir d'octobre 2008, elle est aux commandes de l'émission d'actualité Cactus sur Paris Première.

    En janvier 2011, elle rejoint Guillaume Durand dans l'émission Face aux Français sur France 2.

    Elle remplace Nicolas Demorand (qui prend alors la direction du journal Libération) dans l'émission C politique sur France 5 à partir du dimanche 6 mars 2011. Elle est à son tour remplacée par Caroline Roux en septembre 2012.

    En octobre 2012, elle préside le jury des Assises internationales du journalisme, à Poitiers.

     

    En 2014, elle rejoint l'émission de Franz-Olivier Giesbert, Les Grandes Questions, sur France 5, aux côtés de Mazarine Pingeot et Éliette Abécassis.

    (source : Wikipédia)


    votre commentaire
  • Thomas GuénoléThomas GUÉNOLÉ est politologue, enseignant, éditorialiste et essayiste.

    Comme politologue (PhD Sciences Po-CEVIPOF), il a été le premier expert à annoncer le retour de Nicolas Sarkozy dans la vie politique, avant d’analyser ce que serait sa stratégie de retour dans Nicolas Sarkozy, chronique d’un retour impossible ? (éd. First, 2013). Il est auteur de livres expliquant la vie politique au grand public, notamment le Petit guide du mensonge en politique (éd. First, 2014). Il intervient très régulièrement dans les médias pour décrypter l’actualité politique.

    Comme enseignant, il assure des cours de science politique à Sciences Po Paris et de démographie à l’Université Panthéon-Assas (Paris 2).

    Comme éditorialiste, il tient dans le mensuel Néon la chronique « Salauds de jeunes ! », consacrée au conflit des générations. Il tient également une chronique d’analyse politique comme expert auprès du Plus de l’Obs.

    Comme essayiste, il est notamment l’auteur de Les jeunes de banlieue mangent-ils les enfants ? (éd. Bord de l’Eau, 2015, préface d’Emmanuel Todd) et de La Mondialisation malheureuse (éd. First, 2016, préface de Bertrand Badie).

    (extrait de son site http://thomas-guenole.fr/)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique