• Le lien suivant http://www.olivierbobineau.com/Revue%20de%20presse/article/201008SH.html permet d'accéder à un article du n° 218 de la revue Sciences Humaines qui propose un portrait de Olivier Bobineau.

        Pour en savoir plus sur ses centres d'inrérêt, ses travaux de recherche et ses publications voir son blog : www.olivierbobineau.com


    2 commentaires
  • Jamil Jean-Marc Dakhlia

    Jamil Dakhlia est maître de conférences en Sciences de l’Information et de la communication à l'université Nancy 2, chercheur au CREM à Metz et au LCP (CNRS, Paris)

     Après un DEA d’Histoire sous la direction de M. Pierre Nora (E.H.E.S.S.), « Histoire de la presse de télévision en France : 1950-1990 », il a soutenu une Thèse d’Histoire du Présent « Histoire de la presse de télévision en France de 1950 à 1995 », à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales puis une Habilitation à diriger des recherches « Culture people: discours, pratiques professionnelles et usages de la presse de célébrités en France », Dir. B. Fleury, Université Nancy 2. 

    http://www.jamil-dakhlia.com/

     Quelques-unes de ses publications :

    - Dakhlia Jamil, La peopolisation,  Paris: Le Cavalier bleu, coll. Myth'o, 2010.
     
    - Dakhlia Jamil, Politique people, Rosny-sous-Bois: éditions Bréal, 2008.
     
    - Bernas Steven, Dakhlia Jamil (dir.), Obscène, obscénités, actes du colloque de l’Université Paul Verlaine de Metz (CREM), 19-20 juin 2006, coll. « Champs visuels », L’Harmattan, 2008.
     
    - Bernas Steven, Dakhlia Jamil (dir.), La Chair à l’image, actes des journées d’étude organisées à l’Université Nancy 2 (GRICP), 16-17 juin 2005, L’Harmattan, 2006.

     


    votre commentaire
  •  

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Fr%C3%A9meaux

    Philippe Frémeaux est éditorialiste au magazine économique Alternatives économiques et président de la société coopérative éponyme. Il collabore également à France Info et à France Culture.

    Après des études de sciences économiques, de droit public et de science politique, Philippe Frémeaux mène parallèlement une carrière d’enseignant, de consultant et de journaliste, notamment auprès du journal Le Monde. Il rejoint en 1983 le BIPE (Bureau d’informations et de prévisions économiques) où il dirige de nombreuses missions d’études et de conseil pour le compte du ministère de l’Industrie, de la Commission Européenne et pour de nombreuses entreprises.

    Philippe Frémeaux rejoint dès 1983 la rédaction d’Alternatives économiques, mensuel économique, auquel il collabore d'abord de manière bénévole. Il en devint le rédacteur en chef en 1988. Il remplace ensuite Denis Clerc à la tête de la société coopérative qui édite le mensuel le 1er septembre 1999, société qui édite également le magazine Alternatives internationales et la revue L’Economie Politique. Thierry Pech lui succède à la tête de la direction du magazine en septembre 2010.

    Quelques ouvrages :

    • Comprendre l'économie soviétique, en collaboration avec Christine Durand, 1985.
    • Sortir du piège - la gauche face à la mondialisation, 1999.
    • Petit dictionnaire des mots de la crise, illustrations par Gérard Mathieu, 2009.
    • La nouvelle alternative? Enquête sur l'économie sociale et solidaire, aux Editions Les Petits Matins, juin 2011.

    votre commentaire
  • Les recherches philosophiques de François Flahault se fondent sur les nouvelles connaissances en sciences humaines qu'il s'efforce d'articuler dans la perspective d’une anthropologie générale. Il part d'un certain nombre de présupposés de la pensée occidentale concernant l'homme et la société. Il montre ensuite en quoi certains de ces présupposés se révèlent inadéquats à notre époque. Il suggère enfin des représentations plus appropriées qui pourraient se substituer à ces présupposés. François Flahault tient compte aussi des cultures extra-européennes et des possibilités qu’elles offrent de penser autrement. C'est à travers l'interprétation des contes dans différentes cultures que François Flahault perçoit les valeurs qui sont communes aux êtres humains. Cette approche philosophique de l'anthropologie générale est écrite dans un style narratif facilement accessible.

    Dans son livre "Le sentiment d'exister. Ce soi qui ne va pas de soi" François Flahault poursuit ses recherches antérieures en interrogeant les partis pris sur lesquels se fonde notre tradition de penser et nous entraîne dans une cure de désidéalisation. Être conscient de soi-même ne garantit aucunement qu’on se sente vivre. Par de patients allers et retours entre observations concrètes, connaissances et réflexion, l’auteur montre comment des pistes s’ouvrent, se recoupent ou convergent. Cet ouvrage est aussi une introduction à d'autres livres qui développent plus en détail les nombreux thèmes abordés.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Flahault


    votre commentaire
  • Sylvie Cadolle 

    Sylvie Cadolle, professeur certifiée de philosophie, après plusieurs années d’enseignement de la philosophie en lycée a enseigné la philosophie de l’éducation à l’IUFM. Elle a mené parallèlement un DEA puis une thèse de sociologie politique à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris sous la direction d’Irène Théry et a orienté son enseignement vers la sociologie de l’éducation. Ses travaux portent d’abord sur les mutations de la famille et leurs effets sur l’éducation. Elle a mené plusieurs enquêtes sur les relations entre beaux-parents et beaux-enfants dans les familles recomposées, sur le soutien apporté par les parents aux enfants jeunes adultes dans ces familles, puis sur les résidences alternées. Elle a aussi travaillé sur l’échec scolaire avec l’équipe ESCOL et enquêté plusieurs années sur « Le travail hors la classe, des pratiques différenciatrices » avec Patrick Rayou. Elle est actuellement maître de conférences à l’IUFM-Paris 4 Sorbonne et chercheuse au CERLIS-Paris V.

      

    Bibliographie

    Ouvrages

     S. Cadolle, Etre parent, être beau-parent. La recomposition de la famille. Editions Odile Jacob, Paris, 2000.

     S. Cadolle, Deux maisons pour grandir. Hachette, Paris, 2004.

     Articles ou chapitres d’ouvrages collectifs récents

     S. Cadolle, « Les mutations de l’autorité familiale », in Les Sciences de l’Education. Pour l’ère nouvelle, vol. 42, n°3, 2009.

     S.Cadolle, J. Reichstadt, «  Etude de cas : les temps du passé en CM2 » in Faire ses devoirs. Aspects cognitifs et sociaux d’une pratique ordinaire, P. Rayou (dir.),  Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 103-126.

     S.Cadolle, « Le travail de l’élève : enjeux et malentendus » Administration et éducation, n°126, mai 2010, p. 35-42.

     S.Cadolle, « La séparation des parents, quels effets sur l’éducation et le parcours des élèves ? » Diversité. Ville, école, intégration. n°163, déc. 2010


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique