•  

    ASSOCIATION « OUVRIR LE DÉBAT » : CONFÉRENCE-DÉBAT du 15 mai 2018 en lien  avec l’AJAR (Association Juvisienne pour l ‘Accueil des demandeurs d’asile et des Réfugiés) 

     

    avec CLAIRE RODIER, Juriste, Directrice du Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés), Co-fondatrice  du réseau euro-africain Migreurop, auteur de « Migrants et réfugiés. Réponse aux indécis, aux inquiets et aux réticents » (La Découverte)

     

       MENACES SUR LE DROIT D’ASILE ? Les enjeux du projet de loi « Asile et immigration »

     

    La Convention de Genève (1951)  constitue le document clef dans la définition du réfugié, de ses droits et des obligations légales  des États  l’ayant ratifiée, dont la France  . Par réfugié, on entend : « Toute personne qui…craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve  hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne peut se réclamer de la protection de ce pays… » .

     

    Née dans un contexte précis, celui de l’après-guerre , cette définition n’est-elle pas devenue trop restrictive ?  Reste-t-elle adaptée à la situation actuelle ? Peut-on  continuer à faire  une distinction  entre les candidats légitimes à l’asile et les « faux réfugiés » que seraient les « migrants économiques »  ?

     

    Quoi qu’il en soit, face à la demande croissante de « protection et d’accueil » sur laquelle circulent parfois des chiffres fantaisistes et volontiers alarmistes,  quelle est la politique de  l’Europe ? Quelle est la politique de la France ? Pour la septième fois en vingt ans,  la France  se prépare à nouveau à adopter une  loi « Asile et immigration » que ses promoteurs présentent comme conciliant « efficacité et humanité ». Mais ce projet de loi fait débat et suscite des oppositions vives de tous bords : certains y voient la poursuite d’une politique laxiste ; d’autres, et pas des moindres, expriment de fortes inquiétudes, d’aucuns  y voient même un « enterrement » de la Convention de Genève.

     

    Qu’en est-il ? Y-a-t-il des raisons de s’alarmer ? Le droit d’asile est-il menacé  en France et en Europe?                    

     

    Mardi 15 mai 2018 à 20 h 30, Salle Pidoux de la Maduère, 64 Grande Rue piétonne (près de la Poste), 91260 Juvisy-sur-Orge  

    Association « Ouvrir le débat »   tél : 06 72 84 60 93  blog : http://old.eklablog.  Entrée libre 

     


    votre commentaire
  • SUGGESTIONS DE LECTURE

     

    Après le débat du 17 octobre 2017 

     «  Judaïsme, christianisme, islam . Représentations, places et rôles des femmes»

     

     

    Quelques numéros du Monde des Religions :

     

    -Adam et Ève. Le couple mythique qui bouleversa l’humanité    n° 86  novembre-décembre 2017

    -Ces femmes qui bousculent les religions                                           n° 84  juillet-août 2017

    -Une histoire du voile. De la Grèce antique à nos jours                   n° 79  septembre-octobre 2017

    -Les femmes dans l’islam                                                                        n°71  mai-juin 2015

    -Et si Dieu était une femme ?                                                                 n° 60  juillet-août 2013

     

    Vient de paraître : un livre de dialogue remarquable entre une rabbin et un islamologue !

     

    Delphine Horvilleur- Rachid Benzine  «  Des mille et une façons d’être juif ou musulman » Seuil 2017

     

     


    votre commentaire