• La fabrication de l'ennemi : pourquoi ? comment ? par Pierre Conesa

    Conférence de Pierre Conesa, agrégé d’histoire, ENA, maître de conférences à Sciences-Po Paris, ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense, auteur de «  La fabrication de l’ennemi » (2011) et du «  Guide du paradis » (2004)

    LA FABRICATION DE L’ENNEMI  Pourquoi ? Comment ?

    Au premier abord, l’intitulé de ce débat reprenant le titre d’un livre récent de Pierre Conesa peut paraître un brin provocateur. De fait sans nier que parfois  « la belligérance trouve ses racines dans des réalités » et  qu’il soit nécessaire à certaines heures de combattre avec tous les moyens adaptés y compris militaires, Pierre Conesa qui n’a rien d’un pacifiste naïf,  part du postulat que « l’ennemi est une construction », qu’il résulte, autrement dit, d’une « fabrication ». Mais alors à quels besoins collectifs une telle fabrication répond-elle ? Quelle est son utilité ? Quels services rend-elle ? Et qui fabrique l’ennemi ? Pour quels intérêts ? Comment procède-t-on ?...Au niveau international, l’histoire récente offre abondamment les matériaux pour vérifier l’hypothèse avancée. L’actualité présente (conflit ukrainien, terrorismes aux multiples visages…), la thématique en vogue sur «  Le choc des civilisations » permet de vérifier la pertinence ou non de l’analyse. Au niveau national, il se pourrait bien que se fassent jour les mêmes besoins de se créer des « ennemis de l’intérieur ». Un tel constat  pourrait conduire au fatalisme… Reste toutefois une note d’espoir car «  si l’ennemi est une construction, il doit être possible de le déconstruire ». Finalement peut-on vivre sans ennem? Si oui, Pierre Conesa nous précisera comment… 

     

    Jeudi 16 avril 2015 à 20 h 30 : ESPACE JEAN LURCAT

    Place du Maréchal Leclerc (près de la Poste) , Juvisy-sur-Orge


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :