• L'Europe est-elle encore d'avenir ? Si oui à quelles conditions ?

     Un doute profond et croissant est en train de s’installer dans l’esprit de beaucoup de Français et  Européens  sur le bien-fondé, l’utilité et même l’avenir de l’Union Européenne.  L’heure est au désenchantement  et  ce qu’a apporté de positif  cette construction unique au sortir de la guerre de 39-45  est souvent  mis aux oubliettes. Les critiques pleuvent ; le règne d’un libéralisme sans frein au nom d’une   « concurrence libre et non faussée » exposant à tous les vents des économies nationales sans protection; les ravages provoqués par les disparités de fiscalité, de droit du travail…accrus par des  élargissements mal préparés ; un déficit démocratique dont le sort réservé aux référendums  négatifs français  et danois en 2005  reste comme une blessure, malgré un rôle plus marqué du Parlement européen ; une Europe d’ I/2 milliard d’habitants , toujours 1e puissance économique mondiale,  présentée comme une  chance pour l’emploi  frappée par un chômage de masse ;  la supposée toute-puissance des « technocrates » de Bruxelles et leur frénésie de directives, règlements et normes en tout genre …réduisant à néant la capacité d’action des Etats membres.  Vraies ou fausses, ces critiques dont la liste n’est pas close méritent d’être entendues et que l’on y réponde. Les prochaines élections européennes  en mai 2014 seront d’une importance capitale. Elles doivent être  l’occasion d’un débat de fond sur l’Europe que nous voulons car  nombreux sont ceux qui aujourd’hui  disent : « Oui à l’Europe…mais pas à celle-là ». Pour  l’amorcer, nous accueillons Pervenche Berès, députée européenne, présidente de la Commission de l’emploi et des affaires sociales au Parlement européen.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :