• Vous pouvez télécharger aux liens suivants deux documents transmis par Juvisy-Thale :

    Télécharger « Bulletin d'infos 2017 02.pdf »

    Télécharger « Formulaire Inscription Week end 7 et 8 oct 2017.pdf »


    votre commentaire
  • Sandrine FoulonLe monde du travail, ça la connaît ! Spécialiste de l’emploi, des ressources humaines et du dialogue social, Sandrine Foulon a rejoint les rédactions d’Alternatives Economiques et d'AlterEcoPlus en 2014 en tant que rédactrice en chef adjointe. Elle occupait auparavant la même fonction au sein du magazine Liaisons sociales.

    Chroniqueuse depuis 2011 dans l'émission « On n'arrête pas l'éco » sur France Inter (« Ma vie au boulot »), elle est titulaire d’un DESS de journalisme bilingue (anglais-français) de l’Université de Paris III, et d’une maîtrise de journalisme de l’Université Catholique de Louvain (Belgique). Elle a également co-écrit l’ouvrage Dernier recours, le monde du travail devant les tribunaux (Le Seuil, 2012).

    (source : http://www.alternatives-economiques.fr/users/sandrine-foulon)


    votre commentaire
  • Sandrine FOULON , Rédactrice en chef adjointe du mensuel « Alternatives économiques » interviendra sur le thème de l'ubérisation de l'économie.

    Créée en 2009, l’entreprise californienne UBER a donné son nom à un phénomène se répandant en un temps record comme une vague, « l’ubérisation ». Les Français en ont vraiment pris connaissance ces derniers mois par les mouvements de grève des chauffeurs de taxi traditionnels et par les chauffeurs de VTC eux-mêmes, tous inquiets de leur avenir. Mais il n’y a pas qu’Uber et les transports urbains : BLABLACAR préoccupe la SNCF ; AIRNBNB, les agences de voyage et de tourisme ; TESTAMENTO, les notaires et les avocats…On en vient à tort ou à raison à parler de l’ « ubérisation de l’économie ». Mais comment caractériser l’ubérisation ? Quelle en est l’ampleur ? En quoi bouscule-t-elle, voire ébranle-t-elle, le monde économique « classique » ? Quelles sont ses incidences sur les relations de travail, peut-on parler de fin du salariat ? Quelles sont ses conséquences sur l’emploi ? sur la sécurité sociale ? Bref, quels en sont les enjeux sociaux, juridiques, fiscaux, économiques ? Faut-il la voir comme un progrès, un mouvement inévitable à saisir comme « une opportunité à réguler » ou une régression grave qu’il faut combattre ? Les travailleurs, les clients, les propriétaires des « plateformes » en sortent-ils gagnants ? Sandrine Foulon , rédactrice en chef adjointe du mensuel économique de référence « Alternatives économiques », suit de près ces mutations en cours et partagera avec nous ses analyses.

    Mercredi 15 mars 2017 à 20 h 30, Salle Pidoux de la Maduère, 64 Grande Rue piétonne à Juvisy

    Association « Ouvrir le débat » tél : 06 72 84 60 93 blog : http://old.eklablog.

    Entrée libre

    A noter :

    L’intervenante étant rédactrice en chef adjointe de la revue mensuelle « Alternatives économiques » il nous est demandé de nous engager à acheter et vendre l’ équivalent de 300 € de publications du groupe Alternatives économiques qui a le statut de SCOP .
    Nous attirons donc votre attention sur les points suivants :
    - Merci à ceux qui ont l’habitude d’acheter Alternatives économiques chaque mois en kiosque ou maison de la presse de nous réserver leur achat du n° de mars
    - Merci à ceux qui auraient le projet de s’abonner à Alternatives économiques de passer par Ouvrir le Débat . Nous transmettrons les abonnements
    - Différentes publications du groupe Alternatives économiques seront en vente le jour du débat.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires