•  

    Ouvrir le débat

    Assemblée générale du 11 avril 2012

    Quorum :

     18 membres de l’association sont présents ou représentés : Marguerite Ballèvre, Eliane Baussant,  Marina Bories, René Bories, Claude Dumond, Jacqueline Giot, Paul Grolleau, Tonie Lambert, Pierre Médal, Jean-Pierre Nguyen, Simone Pernet, François Petit, Nicole Priou, Elisabeth Selvi, Georges Sud, Pierre Tessier, Alain Villemeur, Marie-Dominique Villemeur.

    Conformément aux statuts (art. 7) exigeant  la présence ou la représentation du tiers des membres  ( 33 en 2011), l’Assemblée générale peut régulièrement se tenir

    PROPOSITIONS THÉMATIQUES  2012-2013.

    Les participants à l’Assemblée générale  du 11 avril 2012 procèdent  à une séance de brain-storming dressant un inventaire en vrac des thèmes possibles pour  les débats 2012-2013. Comme lors de la saison précédente, nous pouvons prévoir 7 rencontres sous le label  « Ouvrir le débat » , auxquelles pourraient s’ajouter une ou deux rencontres supplémentaires en lien avec les associations Juvisy-Tillabéri et Juvisy-Thale qui,  de leur coté, ont l’habitude de proposer des conférences.

    Le relevé ci-dessous est « brut de décoffrage » et devra être retravaillé par le prochain conseil d’administration chargé de choisir parmi les thématiques proposées, en veillant :

    • à un équilibre entre les thèmes retenus,
    • à intégrer tout spécialement la dimension écologique compte tenu de l’appui financier de l’Association contre le survol de Juvisy qui du fait de sa dissolution verse à « Ouvrir le débat » quelques 2000€
    • à la parité entre les intervenant(e)s,
    • à retenir des dates qui ne soient pas en concurrence avec  les initiatives d’autres institutions juvisiennes ou avec des rendez-vous nationaux (ex : journée de la femme du 8 mars…)

    Des thèmes possibles :

     Organisation administrative de la  France (communes, intercommunalités, départements, régions, Etat)

    • Où en  est le « Grand-Paris » ?
    • Un aéroport près de chez soi ? Impacts économiques, sociaux,  environnementaux… Notre Dame des Landes à l’Ouest, Orly près de nous ?
    • L’urgence écologique. L’écologie passée à la trappe dans la campagne présidentielle.
    • La démocratie au niveau local
    • Le vote des jeunes
    • La demande de « sécurité », idéal pour les citoyens ?
    • « Laïcité à la française ». Eventuellement comparaison avec la « laïcité à allemande » et dans ce cas, voir avec l’association Juvisy -Thale.
    • Les prélèvements : fiscalité, cotisations sociales
    • La popularisation de la philosophie. Cafés- philo, banquets- philo, philo en maternelle…De quoi est-ce le symptôme ? La demande de sens…
    • L’Allemagne, le « modèle allemand » ou le  « contre-modèle  allemand » au plan économique, social…L’Allemagne, ses évolutions depuis la réunification. Opération conjointe possible avec l’association Juvisy-Thale
    • l’Europe bouc-émissaire. Le projet européen aujourd’hui ?
    • L’agriculture. La réforme prévue de la PAC (Politique Agricole Commune). Le développement des AMAP. Compte tenu du programme de coopération en matière agricole  envisagé avec Tillabéri par l’association Juvisy-Tillabéri, voir s’il ne serait pas possible avec cette dernière de faire venir Pierre Rahbi.
    • « L’heure de la mort », le rapport à la mort, les débats autour de l’euthanasie.
    • « Qui sont les classes moyennes ? » S’entendre sur les mots.
    • Faut-il défendre et promouvoir la langue française ? pourquoi la francophonie ?  Intervenant possible : Claude Hagège.
    • « Communautarisme ? ». S’entendre sur les mots. Pertinence d’un objectif de « mixité sociale » ?
    • « Populisme ? ». S’entendre sur les mots.
    • Aux alentours du 8 mars : la question du « genre ».
    • La justice des mineurs. Actualité de l’ordonnance de 1945. Pierre Joxe, converti avocat des mineurs et auteur de «  Pas de quartiers ».
    • Cultures urbaines (rap, slam…) et culture. Référence faite au festival de Suresnes.
    • Les deux ouvrages de Pierre Daum «  Immigrés de force » et « Ni valises ni cercueils ». 50° anniversaire des accords d’Evian et de l’indépendance de l’Algérie.
    • Les formes modernes d’esclavage.
    • Qu’est-ce que le néolibéralisme ? S’entendre sur les mots. Régulation par le  marché, standards d’évaluation, régulation par le marché, les marchés supposés efficients…
    • Désindustrialisation, politiques industrielles, besoin de « planification »…
    • le système de santé français. Son avenir ? Sa prétention à être ou avoir été le « meilleur  du monde ». La qualité des  soins. L’accès à la santé…
    • l’eau. La ressource. Sa gestion…et au-delà la question des services publics.
    • Art contemporain : création, spéculation…
    • le financement de la culture (l’expérience du cinéma…)

     Rapport d’activité 2011 :

     1-     Réunions de bureau : 2 (2 février 2011- 3 mai 2011)

    2-     Débats en 2011 :

    Nombre : 6  (comme l’année précédente)

    Thématiques et participation :

    • 11 janvier 2011 -Thomas Sauvadet « Les jeunes-Leurs valeurs, leurs rapports à l’espace et au temps, leurs attitudes devant l’avenir » - 75 participants
    • 17 mars 2011 – Yves Clot  «  Changer le travail. Possible ou pas ? Stress et souffrances au travail ». 62 participants
    • 17 mai 2011- Jean-Marc Moura «  Rire de quoi. Et jusqu’ou ? ». 28 participants
    • 13 octobre 2011- Xavier Dupont ( qui remplace au pied levé Jean-Marie Delarue, contrôleur général des lieux de privation de liberté) « Les prisons. Interrogations pour la société française »- 67 participants
    • 17 novembre 2011-Jamil Daklia « Enjeux démocratiques de la peopolisation de la vie politique ». 25 participants
    • 6 décembre 2011- François Flahault «  Où est passé le bien commun ? » 55 participants.

      Commentaires :

    • présence moyenne de  52 personnes par séance (contre 60 en 2010 en sachant que c’est le record d’affluence à la conférence de Marcel Gauchet qui avait fait grimper la moyenne). Malgré l’intérêt exprimé  après-coup par les participants, les intitulés des interventions de Jean-Marc Moura  et de Jamil Daklia ne sont sans doute pas suffisamment mobilisateurs.
    • un « noyau dur » de fidèles et des participations plus ponctuelles compte tenu du  thème abordé : adhérents à jour de cotisation ( 30 ), présence moyenne (52),  personnes  ayant participé à une ou plusieurs rencontres à ce jour ( 320 )
    • les échanges entre intervenants et participants, voire entre participants, sont de plus en plus « fluides »
    • la disponibilité des intervenants est toujours aussi remarquable
    • il est fait remarquer à juste titre l’absence d’intervenantes féminines.
    • pour éviter la « concurrence » dommageable entre associations et institutions diverses et les « collisions » de calendrier, un effort d’information réciproque entre Atac, Juvisy-Thale et Ouvrir le débat a été engagé. Il faudra à l’avenir tenir compte  de certains rendez-vous annuels (ex : 8 mars « journée de la femme »).

    3-     Communication/information :

    • « Ouvrir le débat » est une association désormais repérée dans le paysage local.
    • la palette des divers supports  s’est enrichie : présentation de  l’association dans la plaquette municipale de rentrée de la vie associative, annonce sur le site de la Communauté d’agglomération des Portes de l’Essonne, annonces dans les revues Alternatives économiques, Sciences humaines…s’ajoutent aux pratiques plus anciennes  (réseau internet, commerces, journaux municipaux et locaux, associations amies…)
      • à saluer, l’effort de promotion de nos débats  par  la médiathèque Raymond Queneau qui depuis deux ans  met en valeur les richesses de son fonds  correspondant aux thématiques retenues .
      • le blog dont N. Priou  a amélioré la qualité technique  ne « vit » pas encore comme il le  mériterait.
      • A penser peut-être : une stratégie de communication en direction des plus jeunes

    Rapport financier : (voir document téléchargeable en cliquant sur le lien Télécharger bilan financier 2011)

    Renouvellement du Conseil d’administration :

    Compte tenu du départ de Boubou Sylla et du siège jamais renouvelé occupé par François Foubet, il convient de procéder à leur remplacement. Sont candidats : Philippe Soussan, Philippe Dubroca. Faute d’avoir procédé chaque année de manière systématique au renouvellement par tiers du CA, il convient pour régularisation  de procéder par tirage au sort au choix des trois membres du CA renouvelables. Le tirage au sort désigne Nicole Priou, Claude Dumond, Tonie Lambert  qui sont à nouveau candidats. Sont élus :  Philippe Soussan, Phlippe Dubroca, Nicole Priou, Claude Dumond, Tonie Lambert. Alain Villemeur, Elisabeth Selvi sont prolongés pour une année supplémentaire.

    Le président : Paul Grolleau, La trésorière : Tonie lambert, La secrétaire : Nicole priou

    http://data0.eklablog.com/old/mod_article46041085_4f999db59ce1e.pdf


    2 commentaires
  • Ouvrir le débat : Assemblée générale du 11 avril 2012

    Quorum : 18 membres de l’association sont présents ou représentés : Marguerite Ballèvre, Eliane Baussant,  Marina Bories, René Bories, Claude Dumond, Jacqueline Giot, Paul Grolleau, Tonie Lambert, Pierre Médal, Jean-Pierre Nguyen, Simone Pernet, François Petit, Nicole Priou, Elisabeth Selvi, Georges Sud, Pierre Tessier, Alain Villemeur, Marie-Dominique Villemeur.

    Conformément aux statuts (art. 7) exigeant  la présence ou la représentation du tiers des membres  ( 33 en 2011), l’Assemblée générale peut régulièrement se tenir

    PROPOSITIONS THÉMATIQUES  2012-2013.

    Les participants à l’Assemblée générale  du 11 avril 2012 procèdent  à une séance de brain-storming dressant un inventaire en vrac des thèmes possibles pour  les débats 2012-2013. Comme lors de la saison précédente, nous pouvons prévoir 7 rencontres sous le label  « Ouvrir le débat » , auxquelles pourraient s’ajouter une ou deux rencontres supplémentaires en lien avec les associations Juvisy-Tillabéri et Juvisy-Thale qui,  de leur coté, ont l’habitude de proposer des conférencLe relevé ci-dessous est « brut de décoffrage » et devra être retravaillé par le prochain conseil d’administration chargé de choisir parmi les thématiques proposées, en veillant :

    • à un équilibre entre les thèmes retenus,
    • à intégrer tout spécialement la dimension écologique compte tenu de l’appui financier de l’Association contre le survol de Juvisy qui du fait de sa dissolution verse à « Ouvrir le débat » quelques 2000€
    • à la parité entre les intervenant(e)s,
    • à retenir des dates qui ne soient pas en concurrence avec  les initiatives d’autres institutions juvisiennes ou avec des rendez-vous nationaux (ex : journée de la femme du 8 mars…)

    Des thèmes possibles :

    • Où en  est le « Grand-Paris » ?
    • Organisation administrative de la France (communes, intercommunalités, départements, régions, Etat)
    • Un aéroport près de chez soi ? Impacts économiques, sociaux,  environnementaux… Notre Dame des Landes à l’Ouest, Orly près de nous ?
    • L’urgence écologique. L’écologie passée à la trappe dans la campagne présidentielle.
    • La démocratie au niveau local
    • Le vote des jeunes
    • La demande de « sécurité », idéal pour les citoyens ?
    • « Laïcité à la française ». Eventuellement comparaison avec la « laïcité à allemande » et dans ce cas, voir avec l’association Juvisy -Thale.
    • Les prélèvements : fiscalité, cotisations sociales
    • La popularisation de la philosophie. Cafés- philo, banquets- philo, philo en maternelle…De quoi est-ce le symptôme ? La demande de sens…
    • L’Allemagne, le « modèle allemand » ou le  « contre-modèle  allemand » au plan économique, social…L’Allemagne, ses évolutions depuis la réunification. Opération conjointe possible avec l’association Juvisy-Thale
    • l’Europe bouc-émissaire. Le projet européen aujourd’hui ?
    • L’agriculture. La réforme prévue de la PAC (Politique Agricole Commune). Le développement des AMAP. Compte tenu du programme de coopération en matière agricole  envisagé avec Tillabéri par l’association Juvisy-Tillabéri, voir s’il ne serait pas possible avec cette dernière de faire venir Pierre Rahbi.
    • « L’heure de la mort », le rapport à la mort, les débats autour de l’euthanasie.
    • « Qui sont les classes moyennes ? » S’entendre sur les mots.
    • Faut-il défendre et promouvoir la langue française ? pourquoi la francophonie ?  Intervenant possible : Claude Hagège.
    • « Communautarisme ? ». S’entendre sur les mots. Pertinence d’un objectif de « mixité sociale » ?
    • « Populisme ? ». S’entendre sur les mots.
    • Aux alentours du 8 mars : la question du « genre ».
    • La justice des mineurs. Actualité de l’ordonnance de 1945. Pierre Joxe, converti avocat des mineurs et auteur de «  Pas de quartiers ».
    • Cultures urbaines (rap, slam…) et culture. Référence faite au festival de Suresnes.
    • Les deux ouvrages de Pierre Daum «  Immigrés de force » et « Ni valises ni cercueils ». 50° anniversaire des accords d’Evian et de l’indépendance de l’Algérie.
    • Les formes modernes d’esclavage.
    • Qu’est-ce que le néolibéralisme ? S’entendre sur les mots. Régulation par le  marché, standards d’évaluation, régulation par le marché, les marchés supposés efficients…
    • Désindustrialisation, politiques industrielles, besoin de « planification »…
    • le système de santé français. Son avenir ? Sa prétention à être ou avoir été le « meilleur  du monde ». La qualité des  soins. L’accès à la santé…
    • l’eau. La ressource. Sa gestion…et au-delà la question des services publics.
    • Art contemporain : création, spéculation…
    • le financement de la culture (l’expérience du cinéma…)

     

    Rapport d’activité 2011 :

    1-     Réunions de bureau : 2 (2 février 2011- 3 mai 2011)

    2-     Débats en 2011 : Nombre : 6  (comme l’année précédente)

           Thématiques et participation :

    • 11 janvier 2011 -Thomas Sauvadet « Les jeunes-Leurs valeurs, leurs rapports à l’espace et au temps, leurs attitudes devant l’avenir » - 75 participants
    • 17 mars 2011 – Yves Clot  «  Changer le travail. Possible ou pas ? Stress et souffrances au travail ». 62 participants
    • 17 mai 2011- Jean-Marc Moura «  Rire de quoi. Et jusqu’ou ? ». 28 participants
    • 13 octobre 2011- Xavier Dupont ( qui remplace au pied levé Jean-Marie Delarue, contrôleur général des lieux de privation de liberté) « Les prisons. Interrogations pour la société française »- 67 participants
    • 17 novembre 2011-Jamil Daklia « Enjeux démocratiques de la peopolisation de la vie politique ». 25 participants
    • 6 décembre 2011- François Flahault «  Où est passé le bien commun ? » 55 participants.

     Commentaires :

    • présence moyenne de  52 personnes par séance (contre 60 en 2010 en sachant que c’est le record d’affluence à la conférence de Marcel Gauchet qui avait fait grimper la moyenne). Malgré l’intérêt exprimé  après-coup par les participants, les intitulés des interventions de Jean-Marc Moura  et de Jamil Daklia ne sont sans doute pas suffisamment mobilisateurs.
    • un « noyau dur » de fidèles et des participations plus ponctuelles compte tenu du  thème abordé : adhérents à jour de cotisation (                 ), présence moyenne (52),  personnes  ayant participé à une ou plusieurs rencontres à ce jour ( 320 )
    • les échanges entre intervenants et participants, voire entre participants, sont de plus en plus « fluides »
    • la disponibilité des intervenants est toujours aussi remarquable
    • il est fait remarquer à juste titre l’absence d’intervenantes féminines.
    • pour éviter la « concurrence » dommageable entre associations et institutions diverses et les « collisions » de calendrier, un effort d’information réciproque entre Atac, Juvisy-Thale et Ouvrir le débat a été engagé. Il faudra à l’avenir tenir compte  de certains rendez-vous annuels (ex : 8 mars « journée de la femme »).

     3-     Communication/information :

    • « Ouvrir le débat » est une association désormais repérée dans le paysage local.
    • la palette des divers supports  s’est enrichie : présentation de  l’association dans la plaquette municipale de rentrée de la vie associative, annonce sur le site de la Communauté d’agglomération des Portes de l’Essonne, annonces dans les revues Alternatives économiques, Sciences humaines…s’ajoutent aux pratiques plus anciennes  (réseau internet, commerces, journaux municipaux et locaux, associations amies…)
      • à saluer, l’effort de promotion de nos débats  par  la médiathèque Raymond Queneau qui depuis deux ans  met en valeur les richesses de son fonds  correspondant aux thématiques retenues .
      • le blog dont N. Priou  a amélioré la qualité technique  ne « vit » pas encore comme il le  mériterait.
      • A penser peut-être : une stratégie de communication en direction des plus jeunes

    Rapport financier :

    Renouvellement du Conseil d’administration :

    Compte tenu du départ de Boubou Sylla et du siège jamais renouvelé occupé par François Foubet, Il convient de procéder à leur remplacement. Sont candidats : Philippe Soussan, Philippe Dubroca. Faute d’avoir procédé chaque année de manière systématique au renouvellement par tiers du CA, il convient pour régularisation  de procéder par tirage au sort au choix des trois membres du CA renouvelables. Le tirage au sort désigne Nicole Priou, Claude Dumond, Tonie Lambert  qui sont à nouveau candidats.

    Sont élus :  Philippe Soussan, Phlippe Dubroca, Nicole Priou, Claude Dumond, Tonie Lambert.

    Alain Villemeur, Elisabeth Selvi sont prolongés pour une année supplémentaire.

    Le président : Paul Grolleau
    La trésorière : Tonie lambert
    La secrétaire : Nicole priou

    votre commentaire
  • Rajeunissement et vieillissement de la France-Une politique économique pour la jeunesse
    Descartes et Cie 2012. 180 pages 17 €  
    Alain Villemeur, Jean-Hervé Lorenzi, Jacques Pelletan

    Quatrième de couverture:

    Nous vivons de plus en plus longtemps et surtout nous arrivons en meilleure santé à 60 ans, âge auquel nous étions considérés naguère comme vieux. Autrement dit, un processus de rajeunissement se conjugue au vieilllissement, ce qui constitue une opportunité économique et sociale majeure. Confrontée à ces évolutions, la France doit modifier en profondeur ses transferts financiers entre les différentes générations pour investir massivment dans sa jeunesse. On trouvera ici dix propositions concrètes afin d'alimenter les débats politiques et de proposer un scénario pour les choix futurs de société.  


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires